Moussa Sissoko se sent renaître à Spurs après avoir été «blessé» par Mauricio Pochettino

Le manque de minutes de Sissoko en 2017/18 a alimenté la déception de ne pas être dans la partie tout conquérante de son pays l'été suivant.

"Ne pas être à la Coupe du Monde 2018 était bien sûr une déception, mais pas une fin en soi", a déclaré Sissoko. Le parisien (via Objectif).

"J'ai eu une année compliquée avec Tottenham. Les choix de l'entraîneur m'ont fait mal, mais c'est la loi du football. La seule chose à faire était de redoubler d'efforts. Tout abandonner aurait été une descente aux enfers.

"Je ne voulais pas rester sur un échec. Je n'ai jamais pensé quitter Tottenham, cela m'a donné encore plus l'envie de bien faire.

"J'ai l'esprit gagnant, c'est ce qui s'est passé pendant toute ma carrière. Je n'ai fait aucun bruit, je n'ai pas utilisé les médias pour dire que je devais jouer."

Le destin de Sissoko a changé la saison dernière avec 27 départs pour les Spurs en Premier League.

Cette saison, il est à nouveau à la base du milieu de terrain des Spurs et a l’impression de reprendre le contrôle.

"Je ne me suis jamais senti aussi fort qu'aujourd'hui", a-t-il déclaré.

"Je suis à l'aise, épanoui, confiant. On dit souvent que la meilleure forme de joueur est entre 28 et 30 ans. Je n'y croyais pas avant, mais j'ai certainement eu ma meilleure saison depuis que je joue au football. Je dois continuer à chevaucher cette vague. "

LIRE LA SUITE…

En défense de Michael Owen: l'ex-footballeur qui veut juste être honnête

Articles similaires :