L'Ecosse souffre à nouveau alors que De Bruyne inspire la Belgique

L’Écosse a souffert de plus en agonie après la défaite 4-0 de la Belgique contre la Belgique, qui a perdu quatre fois en six matches de qualification pour le Championnat d’Europe.

Kevin De Bruyne a marqué les buts de Romelu Lukaku, Thomas Vermaelen et Toby Alderweireld en première période, alors que l’Ecosse était punie pour sa défense médiocre.

Les hommes de Steve Clarke étaient plus compétitifs après la pause, mais De Bruyne a complété le score à la 82e minute pour inscrire 11 buts belges sans réplique contre l'Ecosse en 12 mois.

– Diables rouges belges (@BelRedDevils) 9 septembre 2019

La défaite laisse l'Ecosse à la cinquième place du groupe I, à neuf points de la Russie, deuxième avec quatre matches à jouer, le prochain étant un voyage à Moscou.

Ecosse a subi une défaite identique lors d'un match amical contre Hampden sous Alex McLeish en septembre dernier et Clarke trouve qu'il n'est pas plus facile de faire fonctionner l'équipe. Il a subi une troisième défaite à ses quatre premiers matchs après avoir concédé des buts basiques en première période.

Clarke a effectué quatre changements après la défaite à domicile vendredi contre la Russie. Kenny McLean, Ryan Christie et Robert Snodgrass sont entrés dans le milieu de terrain et Matt Phillips a pris les devants, éliminant John McGinn, James Forrest, Ryan Fraser et Oli McBurnie.

Tout comme ils l'avaient fait trois jours plus tôt, l'Ecosse a commencé positivement, mais toute poussée de léger optimisme concernant le soutien à domicile a été rapidement supprimée à la neuvième minute après que Snodgrass eut décoché un coup franc.

Tous les joueurs écossais se situaient au-delà du cercle central de la moitié belge et les visiteurs se sont cassés la tête après avoir remporté la tête.

Romelu Lukaku, à gauche, console Andy Robertson après le match (Graham Stuart / PA)

Dries Mertens a battu Stephen O’Donnell et a repéré le sprint de De Bruyne sur l’aile gauche. Andy Robertson s'est retrouvé isolé contre le meneur de jeu de Manchester City et Lukaku, et la passe en profondeur et la finition ont été parfaites.

Snodgrass a livré quelques centres menaçants, mais la Belgique les a défendus, tandis que l’Écosse manquait de ballons aériens dans leur boîte.

Le deuxième but est survenu après que De Bruyne eut pris un virage serré à la 24e minute. Robertson a tardé à fournir de l'aide à Callum McGregor, en infériorité numérique, et De Bruyne a envoyé un centre que Vermaelen a ramené à la maison à six mètres après avoir échappé à l'attention de McLean.

Le troisième but, huit minutes plus tard, était encore plus simple. Alderweireld a battu Charlie Mulgrew au coin de De Bruyne et a ouvert le score à 12 verges.

Toby Alderweireld, à gauche, célèbre avec ses coéquipiers le troisième but de la Belgique
Toby Alderweireld, à gauche, célèbre avec ses coéquipiers le troisième but de la Belgique (Graham Stuart / PA)

Après une mise à pied de Christie, Phillips avait inscrit un but de 25 verges au sol, mais Thibaut Courtois s’avait relativement bien tiré.

La Belgique aurait pu marquer davantage en première période. Youri Tielemans a ouvert le score à 22 mètres après la mauvaise tête défensive de Liam Cooper et De Bruyne ont créé de nouvelles occasions pour Thomas Meunier et deux autres pour Lukaku, la meilleure de laquelle l'attaquant de l'Inter Milan a ouvert le score à 10 verges.

Scott McTominay a réussi à sauver le tir moins de 30 secondes après le début de la reprise alors que l'Ecosse était bien décidé à rétablir l'orgueil, mais David Marshall s'est rapidement imposé de Mertens après que le joueur de Napoli eut la liberté de se faufiler dans la surface.

Après une passe décisive de Christie, Robertson sauvait le ballon et les supporters locaux étaient sur pied après la chute de O'Donnell dans la surface, mais l'arrière droit était réservé pour la plongée.

L’Écosse a souffert et soufflé mais De Bruyne a obtenu le but qu’il méritait, après avoir raté une bonne occasion, quand il a balayé le ballon au coin de la passe de Lukaku.

L’Écosse manquera le McTominay, suspendu à Moscou, après avoir remporté sa troisième réservation de la campagne, mais même la victoire dans ce pays laisserait de manière réaliste le besoin d’avoir trop à faire pour se classer parmi les deux premières. Ils vont sûrement envisager un barrage à domicile en mars prochain après leur succès en Ligue des Nations.

fbq('init', '230404523817416'); fbq('track', 'PageView'); fbq('track', 'ViewContent', {"content_type":"product","content_ids":"100159603"});

Articles similaires :