Conor Hourihane s'alignera à l'arrière gauche en Bulgarie, hôte de la République d'Irlande

Conor Hourihane entrera dans la brèche pour la République d'Irlande contre la Bulgarie alors que son manager, Mick McCarthy, envisage des solutions possibles à un problème qui approche rapidement.

Le milieu de terrain de l’Aston Villa s’alignera mardi soir dans le camp arrière gauche du Stade Aviva. Enda Stevens, suspendu pour les cinq matches de qualification Euro 2020 à ce jour, est suspendu pour son voyage d’octobre en Géorgie après avoir reçu trois cartons jaunes.

McCarthy doit trouver un remplaçant pour un match qui sera la clé des espoirs de qualification de l'Irlande avec le défenseur latéral droit Matt Doherty, absent en raison d'une blessure ce mois-ci, et l'ailier James McClean ayant été mentionné dans les dépêches avec Stephen Ward et Greg Cunningham.

Parlant devant #IRLBUL, Mick McCarthy dit que certains joueurs méritent de jouer demain soir, qui ont manqué de matchs internationaux cette année pic.twitter.com/e4ZBNxYMtq

– FAIreland ⚽️🇮🇪 (@FAIreland) 9 septembre 2019

Cependant, Hourihane sera contre les Bulgares et, s'il est susceptible de retrouver son poste plus habituel en Géorgie, son manager a hâte de voir ce qu'il peut offrir.

McCarthy a déclaré: «C’est un joueur très intelligent, c’est certain. Il a un merveilleux pied gauche et si nous pouvons le faire avancer sur le terrain pour qu'il puisse délivrer des centres, nous devrions en tirer de la joie.

«Selon qui est contre lui – s'il a un ailier volant, peut-il s'en occuper? Au moins j'aurai jeté un coup d'œil à ça et ça pourrait être une autre corde à son arc.


«Y a-t-il quelque chose en jeu demain soir si ce n'est d'essayer de trouver des solutions? Non, seriez-vous d'accord? Pourquoi ne l’essayerais-je pas?

«Que se passe-t-il s'il finit par avoir l'air incroyable? Il a tous les outils pour y jouer, c’est certain. Ne serait-il pas formidable s’il s’avère que j’ai pensé: «Eh bien, j’en ai un qui peut jouer là-bas»?

La République affrontera la Bulgarie sachant que deux victoires sur trois contre la Géorgie, la Suisse et le Danemark lorsqu’ils reprendront la compétition en octobre les verraient se qualifier pour la finale de l’été prochain, mais McCarthy sait que ce sera plus facile à dire qu’à faire.

Il a dit avec un sourire: «Ça devrait être facile et facile alors, non? La Géorgie loin, la Suisse loin et le Danemark à la maison.

«Nous sommes allés au Danemark et avons essayé de gagner. Au bout du compte, nous aurions peut-être réussi à le faire. Nous avons essayé de les battre contre la Suisse, mais nous ne l’avons pas fait.

"Nous restons invaincus et j'ai toujours confiance que nous pouvons gagner des matchs."

Articles similaires :