Deschamps estime que la France a commencé à trouver le rythme après sa victoire sur Andorre

Le manager de la France, Didier Deschamps, estime que son équipe a retrouvé son rythme après que les champions du monde aient battu Andorra 3-0 à Saint-Denis pour rester sur la voie des qualifications Euro 2020.

Avec la victoire de la Turquie à 4-0 en Moldavie, Les Bleus reste en tête du groupe H grâce à son record en tête-à-tête.

Cependant, après que l'Islande ait été battue en Albanie, la lumière du jour sépare la troisième place, avant le déplacement à Reykjavik le mois prochain.

Deschamps a effectué quatre changements dans l'équipe qui avait battu l'Albanie au Stade de France samedi, avec le milieu de terrain de Tottenham Moussa Sissoko et l'attaquant de Lille Jonathan Ikone.

La France a ouvert la voie pour prendre l'avantage à la 18e minute sur Kingsley Coman. Antoine Griezmann voyait alors un penalty échapper avant la pause.

Le défenseur Clement Lenglet a inscrit son premier but international senior peu après la reprise, mais un troisième n’est pas arrivé avant que son remplaçant, Wissam Ben Yedder, ne soit rentré chez lui pendant les arrêts de jeu.

Bien que Deschamps n’ait pas tiré davantage de leur possession dominante et de leur nombre de lancers, il était assez satisfait du résultat final après le 100e match des Bleus au Stade de France.

"Le score aurait pu être plus large et nous aurions pu avoir une meilleure efficacité, c'est vrai", a déclaré Deschamps lors d'une conférence de presse.

«Mais nous avons quand même marqué trois buts et n'avons rien laissé à l'adversaire, plus compact que l'Albanie.

«Nous avons trouvé des solutions. Évidemment, plus nous avons d'efficacité, mieux c'est.

"Mais nous avons marqué sept buts en deux matches. Ce sont des choses qui ne se sont jamais produites auparavant."

La France était privée du milieu de terrain de Manchester United, Paul Pogba, à cause d'une blessure.

Deschamps, cependant, estime que l'équipe a fait preuve de beaucoup de profondeur.

"C'est bien que les personnes impliquées puissent montrer ce qu'elles peuvent faire, même si je préfère que tout le monde soit disponible", a ajouté le responsable France.

«J'espère que ce sera le cas lors de futurs rassemblements. Le désir est là, le plaisir de jouer ensemble aussi.

«Sur le banc, j'aime aussi les regarder évoluer. Il y a un fil conducteur et c'est une idée très intéressante.

Après s'être rendus en Islande, les Français accueilleront la Turquie dans ce qui pourrait être un match décisif du groupe H.

Hugo Lloris, capitaine de l'équipe de France, gardien de Tottenham, a déclaré aux journalistes: «Même si nous avions beaucoup d'absents, il est toujours important de se sentir fort en tant que groupe.

"Il était important de prendre ces six points et de se positionner pour les deux matches décisifs d'octobre."

Articles similaires :