Heckingbottom et Levein sentent la chaleur devant le derby d'Edimbourg

Les deux entraîneurs font l’objet d’un examen approfondi avant le derby dimanche à Edimbourg, mais Paul Heckingbottom a hâte de voir comment ses joueurs hiberniens résisteront à la pression.

Les Hibs et les Hearts croupissent dans les quatre derniers de la Premiership de Ladbrokes en prévision de leur affrontement sur la route de Pâques.

Heckingbottom a connu un début de vie impressionnant en Écosse après avoir succédé à Neil Lennon en février, menant Hibs au premier rang des six premiers alors qu'il était invaincu à ses 10 premiers matchs en championnat.

Ils ont toutefois perdu leurs trois derniers matchs de la saison et n’ont pris que quatre points en cinq matches de la saison.

Heckingbottom a qualifié son équipe de "soft" après leur récente défaite 3-0 par Motherwell et ils l'ont suivi avec une défaite 2-0 à Kilmarnock.

Heckingbottom a débuté sa saison estivale avec six débuts sur le banc des remplaçants, mais il a eu la chance d’en savoir plus sur ses joueurs lors de la confrontation entre les deux joueurs, dimanche, avec leurs rivaux.

Il a confié à Hibs TV: «J’en jouerais une toutes les semaines, j’aime les jeux, j’en profite. Je crois qu'ils sont super.

«Et pour être honnête, je suis heureux que ce soit la prochaine.

"Quand je vais le mettre sur les joueurs et vraiment les interroger, nous allons en apprendre beaucoup sur eux."

Alors que certains fans de Hibs ont déjà appelé à la sortie de Heckingbottom, le manager de Hearts, Craig Levein, est soumis à une pression plus intense.

Des centaines de supporters ont manifesté devant le Tynecastle samedi après une défaite 3-2 par Motherwell, laissant deux points au bas de la liste.

Levein a présidé à deux arrivées en sixième position et à une course pour la finale de la William Hill Scottish Cup de la saison dernière. De graves problèmes de blessures ne le réduisent plus pour autant avec une part significative de ses fans.

L'ancien entraîneur écossais – qui fait également partie du conseil d'administration de Hearts – a admis que ses joueurs étaient gênés par un manque de confiance en soi face à Motherwell.

Et il a averti qu'ils ne pourraient pas se permettre de s'apitoyer sur leur sort avant leur voyage à Leith.

"Nous ne pouvons pas nous sentir désolés pour le week-end prochain", a-t-il déclaré à Hearts TV. «Le jeu est trop gros pour ça. Nous devons simplement baisser la tête, travailler sur le terrain d'entraînement et éliminer ces erreurs.

«Nous devons simplement mieux défendre et faire moins d’erreurs. Le premier but était un coup décisif, le deuxième était une passe transversale qui avait été coupée et le troisième était un malentendu entre Sean (Clare) et Colin Doyle.

"Ce n’est pas une situation où Motherwell a dû être bon à marquer, nous leur avons en quelque sorte donné quelques buts."

Articles similaires :