Erik Pieters cherche à obtenir le meilleur de son meilleur ami Tim Krul

Erik Pieters espère pouvoir se vanter de nouveau sur son meilleur ami Tim Krul lorsque Burnley affrontera Norwich samedi.

Les deux hommes sont proches depuis leur rencontre au Championnat du monde des moins de 17 ans au Pérou en 2005, alors qu’ils faisaient tous les deux partie de l’équipe néerlandaise et se sont affrontés plusieurs fois.

Le plus mémorable pour Pieters est survenu en avril 2014 lorsque son but contre Krul a permis à Stoke de gagner 1-0 contre Newcastle.

L’arrière gauche des Burnley avait l’intention de rappeler cela à Krul avant le déplacement du gardien de but à Turf Moor avec Norwich.

«Je vais mentionner mon but contre lui quand il était à Newcastle», a déclaré Pieters, souriant.

«Nous sommes vraiment proches, nous nous sommes rencontrés quand nous avions 17 ans et depuis nous sommes restés en contact et sommes restés proches.

"Dans les bons et les mauvais moments, nous étions là l'un pour l'autre et avons discuté de choses et je suis vraiment ravi qu'il soit le premier choix à Norwich et qu'il joue vraiment bien."

Bien que les deux hommes veuillent bien se battre, la priorité de Pieters sera samedi d’essayer de ramener son ami sur terre après la victoire sensationnelle remportée le week-end dernier contre Manchester City.

"Je ne suis pas surpris de la façon dont ils jouent et gagnent ce match, mais plutôt de la façon dont City l'a abordé et l'a perdu", a déclaré Pieters.

«C’est la beauté du football, chacun peut gagner l’un contre l’autre, il faut donc croire que l’on peut gagner chaque match.

"Nous savons ce qu'ils veulent faire et comment ils jouent, mais l'essentiel est de savoir comment nous voulons jouer et leur apporter le jeu et nous assurer de récolter les trois points au bout de 90 minutes."

Burnley cherche sa première victoire depuis le jour d'ouverture de la saison contre Southampton.

Une liste de match difficile n'a pas aidé, mais les Clarets étaient bien loin de leur meilleur en deuxième demie contre Brighton le week-end dernier, malgré le fait que Jeff Hendrick, son remplaçant, a égalisé tardivement.

Pieters a déclaré: «Nous avons très bien commencé le jeu, mais nous n’avons pas marqué, puis Brighton a modifié le système et nous a donné plus de problèmes. La seconde moitié n'était pas nous, nous sommes bien meilleurs que ça.

"Céder un but à la dernière minute vous rend heureux mais vous fait réaliser que nous devons être meilleurs."

Pieters était largement attendu pour commencer la saison sur le banc après son transfert de Stoke mais une blessure à Charlie Taylor lui a donné une ouverture et il a saisi sa chance avec deux passes décisives dans la victoire sur Southampton.

Il a depuis joué chaque minute dans la Premier League depuis, mais sait qu'il doit maintenir le même standard pour conserver sa place.

Le joueur de 31 ans a déclaré à propos de sa vie avec les Claret: «Je suis vraiment heureux d’être ici. Le groupe est parfait pour moi et un bon groupe de gars et me fait sentir à la maison et je veux montrer que j'appartiens ici. Je suis vraiment heureux.

"Je ne signe pas dans un club pour être heureux de m'asseoir sur le banc, je veux jouer comme tous les autres joueurs. Je savais que la compétition était dure contre Charlie et je sais qu'il est un arrière gauche de qualité. Je dois donc être au meilleur de ma forme à chaque fois pour être certain de jouer. ”

L'ailier Johann Berg Gudmundsson pourrait revenir d'une blessure à un mollet tandis que son entraîneur Sean Dyche prend en charge son 313e match de Burnley, le plaçant devant Stan Ternant à la quatrième place de la liste de tous les temps des Clarets.

Articles similaires :