Le patron de Burnley, Dyche, loue Wood alors que l'attaquant brise le canard dans une victoire contre Norwich

Sean Dyche a félicité Chris Wood pour avoir marqué deux buts contre Norwich.

Les Néo-Zélandais ont été éclipsés par l’excellent début de campagne de leur partenaire offensif Ashley Barnes, mais ils ont marqué deux fois au cours des 14 premières minutes de la victoire 2-0 à Turf Moor.

Le directeur de Burnley, Dyche, a déclaré: «Il travaille avec diligence et Barnesy reçoit les éloges – à juste titre, pour ses performances et ses objectifs. Je suis heureux pour Woody parce qu’il s’y tient et qu’il marque deux buts vraiment intéressants. »

Une semaine après avoir battu Manchester City, il s’agissait d’une confrontation entre la Premier League et la réalité pour Norwich, qui avait une poignée de chances mais ne pouvait pas exercer de pression constante sur Burnley.

"Ils avaient évidemment fait un brillant résultat la semaine dernière et nous savons qu'ils peuvent jouer. Ils ont un tempo rapide et je pensais que nous avions déjoué tout cela avec notre premier pressage", a déclaré Dyche.

«Je pensais que nous avions fait cela à Brighton la semaine dernière pendant les 30 premières minutes mais la différence est que nous avons marqué et que cela les met évidemment sur le dos, puis nous avons marqué la seconde et le retour est loin. J'étais content de tout. Je pensais que nous étions super forts aujourd'hui. "

Ce résultat a permis à Burnley de remporter sa première victoire depuis le jour d'ouverture de la saison et de le voir figurer dans le top 10, pendant au moins 24 heures.

Les deux seuls reproches de Dyche ont été deux décisions de l’arbitre David Coote: d’abord rejeter un recours en pénalité alors que Barnes semblait être frappé par Ben Godfrey, puis ne pas donner un deuxième carton jaune à Ibrahim Amadou pour une faute grossière sur Jay Rodriguez.

"Je suis un grand fan de VAR, mais je ne sais pas où il réside si ce n’est pas une pénalité", a déclaré Dyche. «Et quand je vois des gens rouler sur le sol toutes les semaines et que leur gars est battu, Dwight (McNeil), puis Jay Rod, et qu’il n’obtient pas un deuxième jaune. Un autre jour qui pourrait affecter le jeu. "

Le patron de Norwich, Daniel Farke, a estimé que la différence entre les deux équipes avait été un début de match lent.

"Bien sûr, nous sommes déçus du résultat", a-t-il déclaré. «C’était un match serré, je pense, mais j’avais l’impression que les 15 premières minutes étaient cruciales aujourd’hui et que les 15 premières minutes ont coûté le match.

«Nous avons eu notre première chance dans le jeu et (Nick) Pope a fait, je dirais, un arrêt de classe mondiale. C’était un jeu complètement différent, mais j’ai le sentiment que nous n’avons pas démarré de manière proactive, nous avons donc toujours été un peu lents et pas vraiment convaincus de jouer notre style. »

Farke a vu sa longue liste de blessés s'ajouter au fait que le capitaine Alex Tettey a été victime d'une fatigue apparente après seulement 12 minutes, alors que le gardien Tim Krul s'est qualifié pour le match, mais n'était pas en pleine forme.

Le patron des Canaries n’a pas utilisé cela comme une excuse et a rejeté les suggestions selon lesquelles il pourrait y avoir une gueule de bois dans les résultats du week-end dernier.

"Pas du tout parce que nous sommes assez modestes et assez terre-à-terre pour savoir que ce match contre Man City n'a rien à voir avec le match d'aujourd'hui", a-t-il déclaré.

«Nous étions exactement préparés à ce qui se passerait aujourd'hui. Je n’ai pas sous-estimé ce match et je savais que nous devions être de la première à la dernière seconde de notre mieux pour être prêts à gagner des points et, malheureusement, nos 15 premières minutes n’étaient pas suffisantes. "

Articles similaires :